Tout ce que vous devez savoir sur les gaz et flatulences - Le Magazine de la santé

L'enfant grogne du nez, mais il n'y a pas de morve: que faire

Lorsqu'un nouveau-né apparaît dans la famille, tous les membres du ménage considèrent qu'il est de leur devoir de venir au berceau dix fois par jour et de vérifier si tout est en ordre. Le fait que le bébé soit malade est depuis longtemps le principal problème. Si soudain un nouveau-né grogne du nez sans morve, de nombreux parents commencent à paniquer. Pourquoi cela se produit-il et que doit-on faire maintenant?

Contenu de l'article

Présentation clinique

L'enfant grogne du nez, mais il n'y a pas de morve: que faire

Avant d'appeler un médecin, et plus encore de l'appeler à la maison, vous devez observer l'enfant et établir exactement ce qui est si atypique dans son comportement. Pour savoir exactement pourquoi il a commencé à grogner avec son nez, vous devez faire attention à son comportement et aux autres signes possibles de malaise.

Si le bébé est joyeux et joyeux, mange et dort bien, et que des sons étranges ne sont émis que de temps en temps, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Vous pouvez consulter un médecin pour vous calmer.

Les raisons d'une visite urgente chez le médecin sont:

  • l'apparition d'un écoulement nasal abondant, surtout s'il est mélangé avec du pus ou du sang;
  • refus de manger, troubles du sommeil;
  • augmentation de la température corporelle;
  • tout autre symptôme atypique - diarrhée ou vomissements, troubles du pouls et de la respiration, etc.

De tels phénomènes peuvent ne pas être associés à des grognements et des bouffées de nez, mais il est préférable de consulter un médecin et de se débarrasser des soupçons et de l'anxiété.

Pourquoi un enfant peut-il grogner sans morve

Les raisons peuvent être les plus innocentes, pas inquiétantes. Mais parfois, c'est un symptôme vraiment alarmant, qu'il est dangereux d'ignorer:

L'enfant grogne du nez, mais il n'y a pas de morve: que faire
  1. Accumulation de croûtes dans les voies nasales. La toilette quotidienne d'un nouveau-né, à partir de la première semaine et jusqu'à 8-10 mois, consiste en plusieurs activités, dont l'une consiste à tremper les croûtes dans le nez avec de l'huile pour bébé ou une solution saline et à les enlever avec un drapeau en coton. Cela peut être fait le matin après le lavage ou le soir après le bain. Si la mère oublie un tel événement ou le conduit à la hâte, de mauvaise foi, les croûtes vont s'accumuler et interférer avec le passage de l'air par les narines. Par conséquent, un son étrange, semblable à un grognement, se produit. Dans ce cas, ce n'est pas mal, mais le fait que le nouveau-né ne reçoive pas assez d'oxygène.
  2. L'air de la chambre de l'enfant est trop poussiéreux, sec ou chaud. Si un nouveau-né grogne le nez en hiver, le problème est probablement lié à l'air sec et surchauffé des batteries. Vous devez ventiler la pépinière plus souvent, même si à l'extérieur moorose, et certainement marcher avec le bébé. Pour augmenter l'humidité de la pièce, vous pouvez utiliser un appareil spécial, des récipients contenant de l'eau ou des textiles humides accrochés aux piles.
  3. Anomalies congénitales. Très souvent, un enfant grogne le nez sans morve en raison d'une courbure congénitale de la cloison nasale. Habituellement, les médecins peuvent déjà remarquer un tel défaut lors d'une échographie pendant la grossesse et en informer les parents. La chirurgie n'est pas toujours nécessaire pour y remédier. Il suffit d'observer le développement du bébé, la structure du crâne change avec l'âge et si le septum courbé ne cause aucune gêne, il n'est pas nécessaire de corriger le défaut chirurgicalement.
  4. Blessures. Même un nouveau-né peut facilement se blesser avec des jouets, ses propres bras ou jambes. Parfois, la mère inflige des blessures en se baignant négligemment ou en nettoyant le nez avec un bâton. Dans tous les cas, un œdème muqueux se développe, bloquant partiellement le passage nasal. C'est lui qui produit le son inhabituel.
  5. Corps étrangers dans les voies nasales. C'est aussi une raison courante pour laquelle un enfant grogne quand il n'a pas le nez qui coule. Par curiosité, les petits enfants peuvent mettre tout ce qu'ils ont sous la main dans leur nez et leurs oreilles. Il suffit de se détourner des parents, et un petit pois, une perle, un morceau de jouet est déjà dans le nez. L'objet reste généralement coincé dans un passage étroit, interfère avec la respiration normale et produit des sons inintelligibles lorsqu'il est éveillé ou endormi.
  6. Infections de nature virale ou bactérienne. Il existe un stéréotype selon lequel un rhume commence nécessairement par la morve et la toux. Mais ce n'est pas du tout nécessaire, surtout si la maladie est causée par des virus. La membrane muqueuse du nez peut gonfler, ce qui provoque des grognements. Cependant, il n'y a pas de sélection.
  7. Adénoïdes. Un nouveau-né d'une semaine à 10 mois, bien sûr, ne peut pas avoir de croissance de tissu lymphoïde. Mais pour un enfant de 1 an - tout à fait. Dans le même temps, la respiration nasale est altérée, l'enfant ronfle dans son sommeil, nasal, peut mal entendre si des excroissances ont affecté les conduits auditifs. De plus, les bébés avec des végétations adénoïdes sont sujets à des rhumes fréquents difficiles à traiter, en règle générale, ils ont une faible immunité et ils sont quelque peu en retard de développement par rapport à leurs pairs.

Ce sont toutes les principales raisons pour lesquelles les parents peuvent parfois, voire très souvent, entendre les grognements de leur bébé. Maintenant, cela vaut la peine de parler de comment se comporter et de ce qu'il faut faire.

Options de traitement

Tout d'abord, vous devez absolument consulter un pédiatre, quelle qu'en soit la raison. Il est urgent d'appeler un médecin à domicile si, en plus des grognements, les symptômes suivants sont constatés:

  • toux;
  • éruptions cutanées;
  • augmentation de la température corporelle;
  • troubles du système digestif.
L'enfant grogne du nez, mais il n'y a pas de morve: que faire

Dans ce cas, on peut parler d'une infection bactérienne ou virale, il est dangereux d'emmener un enfant dans la rue.

Examen médicalrituer le bébé et vous dire s'il est nécessaire de consulter un traumatologue ou un oto-rhino-laryngologiste. Si un objet étranger est coincé dans le bec, vous ne devez pas essayer de le retirer vous-même, c'est extrêmement dangereux. Toutes les manipulations pour retirer un corps étranger doivent être confiées à un spécialiste.

Si le problème est un manque de soins ou un air sec dans la pièce, le problème est résolu très rapidement et simplement:

  • il est nécessaire d'éliminer soigneusement et plus souvent les croûtes du nez du bébé;
  • doit être régulièrement ventilé dans la crèche, nettoyer à l'eau, hydrater les voies nasales du bébé avec de l'eau salée ou une solution saline.

En cas de blessures au nez ou à la tête, dans tous les cas, vous devriez voir un traumatologue, très probablement, vous devrez faire une radiographie, une tomodensitométrie ou une échographie pour vous assurer qu'il n'y a pas de blessure grave. Il n'y a pas besoin d'avoir peur de ces procédures, même si le bébé n'a que quelques semaines. Il vaut mieux identifier le problème le plus tôt possible, même s'il est très grave, et trouver un moyen de le résoudre, que de se détourner de la réalité et d'aggraver l'état de l'enfant chaque jour.

La courbure congénitale de la cloison nasale, comme déjà mentionné, ne peut être traitée que chirurgicalement, mais ce n'est pas du tout nécessaire. Si la respiration nasale ne sera pas perturbée et qu'aucun défaut visuel sur le visage du bébé ne sera perceptible, il n'est pas nécessaire de le toucher pour le moment. À un âge plus avancé, les médecins recommandent toujours une opération, car une telle anomalie peut provoquer la prolifération des végétations adénoïdes, le développement d'une sinusite et d'autres pathologies désagréables.

L'enfant grogne du nez, mais il n'y a pas de morve: que faire

Il est impossible de traiter seul les infections chez les nouveau-nés. Laissons les voisins dire qu'il ne s'agit que d'un nez qui coule banal, qui disparaîtra de lui-même, seul un médecin peut poser un diagnostic et prendre tous les rendez-vous. Il doit être informé de l'état de l'enfant.

Il ne faut pas oublier que, par exemple, une infection à rotavirus commence souvent par un nez qui coule et une congestion nasale, et par conséquent peut conduire à une unité de soins intensifs en quelques heures.

Si des végétations adénoïdes sont trouvées chez le bébé, vous ne devez pas désespérer. Les oto-rhino-laryngologistes tentent aujourd'hui d'éliminer d'abord la pathologie par des méthodes conservatrices, et seulement dans les cas extrêmes, en l'absence totale de respiration nasale, d'infections respiratoires aiguës récurrentes ou d'infections virales respiratoires aiguës, des complications graves sont prescrites une intervention chirurgicale.

Seuls les petits enfants ont des végétations adénoïdes. Après 10 ans, ils commencent à s'atrophier et, à mesure que le système immunitaire se renforce, ils disparaissent complètement à l'âge de 15-17 ans. Chez les adultes, il n'y a pas de végétations adénoïdes. Par conséquent, si les parents le souhaitent et sont patients, prêts à fournir des soins préventifs continus de haute qualité à l'enfant, l'opération n'est pas du tout nécessaire.

Anthropologie culturelle #5 — Du rêve à la réalité (Humainement, c'est pas si évident comme job !)

Post précédent Qu'est-ce que le don de moelle osseuse?
Prochain article Deuxième enfant de la famille - peser le pour et le contre